Concours écoles (Paris et Strasbourg)

Publié le par prepa-ortho

Charlie m'a donné quelques renseignements glannés auprès des filles de sa promo à propos des concours de Paris et Strasbourg. Elle me transmettra ceux concernant les concours de Lyon, Besançon, Tours et Nice, qu'elle a passés, puis je les mettrai sur  le blog.

 

PARIS :
À l'écrit, il n'y a qu'un QCM d'1h30 comprenant :
- 5 questions de logique (test psychotechniques), jugées plutôt faciles
- beaucoup de question de vocabulaires (retrouver la bonne définition d'un mot, etc.)
- des expressions (trouver leur signification)
- des questions de grammaire
- des questions sur un texte (oil est conseillé d'y répondre instinctivement, sans trop réfléchir, sachant que les infos sont dans le texte)
Sur 3000 candidats cette année, environ 300 ont été pris pour l'oral.

À l'oral, tu passes devant un jury de 2 personnes (probablement 2 ortho). Les questions étaient parait-il très variables mais en général il y a:
- Une première question longue et souvent double (attention à bien répondre à tous les éléments de la question !!), par exemple : "Qu'est ce qui pourrait empêcher une rééducation de bien fonctionner ? Comment réagiriez vous si cela vous arrivait ?" -> qu en rapport avec le métier d'ortho.
- Beaucoup d'exercices techniques et peu de questions de motivation. Par exemple :
- rétention d'une suite de chiffres à restituer à l'envers
- définition de mots de vocabulaire (difficile)
- mini dictée
- on te donne une suite de phonèmes à l'oral du type "rablidopou" et on te demande quel est le 3ème phonème - idem à l'écrit
- ils peuvent aussi donner 4 mots en début d'entretien et les redemander à la fin !
Le contenu de l'oral évolue beaucoup d'une année à l'autre, mais ils ont l'air d'être attachés aux exercices techniques !



STRASBOURG :
À l'écrit, il y a :
- un 1er QCM de culture G (50 qu) en 1h30 (largement le temps de répondre !) : il s'agit d'une épreuve de pré-admissibilité, càd que tu dois avoir la moyenne et être dans les 450 premiers pour que les autres épreuves soient corrigées !
- un texte à corriger
- un commentaire de texte, souvent assez "philosophique" (cette année c'était un extrait de "Indignez vous !"), jugé difficile.

90 candidats sont admis à l'oral, qui comprend :
- un oral de groupe (débat sur un sujet d'actualité)
- un entretien individuel de motivation




Véronique

Publié dans Ecoles

Commenter cet article